Clermont-Ferrand 27° C
mardi 14 juillet

Le lac Chambon accessible

09h39 - 08 juin 2020
Le lac Chambon accessible
430.000 visiteurs et touristes fréquentent chaque année le lac Chambon dans le Sancy.

Le plus célèbre des lacs auvergnats prépare sa saison touristique. Avec l'approche de l'été, les commerçants espèrent sauver la saison. 

Encore timides mi-mai, les visiteurs et les amoureux du site, bucolique à souhait, sont revenus sur les berges du lac Chambon. Surtout depuis le week-end de Pentecôte. Ce lac de montagne, propriété du Département du Puy-de-Dôme, à cheval sur les communes de Murol et du Chambon-sur-Lac, reste très fréquenté. « L'éco-compteur installé sur la passerelle enregistre 430.000 passages par an », pose d'emblée Sébastien Gouttebel, maire de Murol.

Accessible depuis le week-end de l'Ascension, le site n'avait pas retrouvé une totale liberté d'action. On pouvait venir s'y promener, courir, faire du pédalo ou même se baigner mais interdiction de s'asseoir, de jouer sur la plage et les infrastructures ou encore pique-niquer. Mesures un peu ubuesques mais c'est comme ça.

Fin mai, la Préfète du Puy-de-Dôme s'est rendue sur place pour découvrir les aménagements effectués par les deux communes afin de limiter la propagation du virus. Elle était accompagnée de Pascal Bagdian, sous-préfet d'Issoire. Les bancs, les tables de pique-nique, tout comme les aires de jeux pour enfants, ont été condamnés. Pour ces dernières, un grillage fin, tenu par des piquets en bois, a été installé sur la plage est, côté Murol. Si la commune ne s'est pas « ruinée » pour l'occasion, les élus avaient bien conscience qu'il serait difficile de faire respecter les interdictions.

« On ne peut pas mettre un gendarme derrière chaque visiteur ou touriste », soufflait Sébastien Gouttebel. Le 4 juin, à l'heure où nous avons bouclé ces lignes, les restrictions étaient toujours en cours. Pour encore quelques jours ?

Du côté des commerçants, on a rouvert et repris l'activité de manière très progressive. Fin mai, le domaine du lac, géré par Cévéo, qui comprend notamment un hôtel-restaurant et le camping, avait retrouvé cinq ou six employés. « Nous gérons 130 cottages dont 13 ont été installés cette année, tout comme une aire de camping-car qui vient d'ouvrir », explique Alain Pecqeu, le gérant du site.

Sur la plage côté nord, là aussi, les aires de jeux étaient fermées. « Au niveau de la passerelle, nous avons fait un sens unique de circulation », explique Emmanuel Labasse, qui vient d'être élu maire du Chambon.

Le gérant de l'autre camping aurait dû ouvrir le 25 avril. Il n'en fut rien. Les mois d'été qui arrivent vont être cruciaux. « Nous avons simplifié les démarches avec des réservations sans acompte. Nous avons des appels venant de toute la France. L'objectif cette année, c'est de sauver la saison en limitant les pertes. Juillet-août représentent 80 % de notre chiffre d'affaires. Nous allons essayer également de prolonger la saison d'automne », souligne Sylvain Crégut. Si d'importantes manifestations comme Le Chambon sur Jeep ou le trail de la Vallée verte ont été annulées, une bonne nouvelle vient de tomber pour le lac avec la prolongation du label « Pavillon Bleu » cette année encore, comme pour ceux d'Aydat et la Tour d'Auvergne.

0 commentaires
Envoyer un commentaire