Clermont-Ferrand 27° C
mardi 14 juillet

Chloé M. : la fille du slam !

19h45 - 18 avril 2020
Chloé M. : la fille du slam !
Chloé M. sur scène, un lieu où elle se transforme (© Elle D Photographie).

Elle n'a pas choisi le style artistique le plus facile. Mais qu'importe, Chloé M. n'en a cure. Son truc à elle, c'est le slam. Ne lui demandez pas pourquoi, c'est comme ça. À 22 ans, cette jeune femme pratique son art depuis huit ans déjà. Sa première prestation publique, elle l'a donnée dans un bar de Dole, au cœur de son jura natal.

« J'ai adoré ça. Dans les mois qui ont suivi, je ne faisais plus que du slam. j'avais presque un concert tous les week-ends », se souvient celle qui a découvert la forme grâce à Grand Corps Malade. Hélas, l'art ne nourrit pas encore sa personne. L'amatrice de lecture a donc poursuivi les études. Bien lui en prit. Bac en poche, elle a fait l'École de commerce de Dijon. À l'occasion d'un stage au sein de la rédaction du journal le Bien Public, l'étudiante découvre le journalisme. Révélations. Depuis quelques mois, Chloé s'est installée à Clermont pour épauler la rédaction de la radio RCF dans le cadre d'un contrat en alternance avec l'ESJ Pro de Montpellier. Même si elle dispose de moins de temps, elle n'en a pas pour autant délaissé son art.

Le slam obéit à des règles. « Il faut parler et ne pas chanter. Les phrases doivent être bien écrites et il faut respecter la langue française. » Indéniablement, cette fille de l'est a du talent à revendre. C'est certain. À commencer par l'écriture. Que pense-t-elle du spleen propre au genre ? « C'est plus facile d'écrire quand ça ne va pas bien. il s'agit d'une sorte de défouloir », analyse celle qui aime bien mettre des mots sur des maux.

Avec
Grand Corps Malade

L'an dernier, Chloé M. a fait la première partie d'un concert de Grand Corps Malade. À Dole. Sur ses terres et devant son public. « L'un des plus beaux moments de ma jeune vie », avoue-t-elle, un peu émue.

Il faut dire que l'artiste a tout d'un Dr Jekyll et Mr Hyde. Plutôt timide et réservée dans la vie de tous les jours, la jeune slameuse se transforme littéralement lorsqu'elle monte sur scène. « J'aime bien dire que je possède une double personnalité. La scène, c'est mon domaine, presque une drogue », affirme-t-elle dans un large sourire.

Après une galette promotionnelle, elle a sorti en juin 2018 un vrai premier album, « Respire ». Si elle s'accompagne à la guitare, le Bordelais Daniel Chevally lui compose ses morceaux. Elle a aussi tourné un clip en plein cœur de la chaîne des Puys et compte bien, cette année, proposée une version réarrangée de l'opus originel. Et la scène dans tout ça ? « A Clermont, c'est très compliqué. Je n'y arrive pas. »

En attendant un petit coup de pouce, Chloé M. se produira à la salle des fêtes de Lempdes le 4 avril. Elle partagera ce soir-là la scène avec Takikardy.

Contact : www.chloe-M.fr / Facebook : https://fr-fr.facebook.com/ChloeM.fr/

Mots clés : chloé vernet slam,

0 commentaires
Envoyer un commentaire