Clermont-Ferrand 24° C
vendredi 12 juillet

Arts-Nature : la créativité s'invite sur les pentes du Massif du Sancy

17h19 - 08 juillet 2024 - par Julien POIREAU
Arts-Nature : la créativité s'invite sur les pentes du Massif du Sancy
Charles Herrou, originaire de la Chaîne des Puys, est un créateur multidisciplinaire.

L'événement Horizon Arts-Nature en Sancy revient, cette année pour une 18e édition. L'objectif : faire cohabiter et articuler l'art dans la nature, pour le bonheur des promeneurs, sans oublier les enjeux écologiques. À découvrir jusqu'au 15 septembre.

Amener de l'art dans la nature, c'est le pari de l'événement Horizon Arts-Nature en Sancy qui proposera cet été encore, et pour la 18e édition, de découvrir des œuvres créées sur mesure dans des paysages, parfois méconnus, du massif du Sancy. « Nous proposons des œuvres en interaction avec les sites, et qui sont créées directement sur place, explique Justine Oulié, responsable événementiel à l'office du tourisme du Sancy. L'objectif c'est qu'il y est un véritable dialogue avec le site ».

Alerter sur « la fragilité du milieu »

Et les lieux choisis ne sont pas forcément les plus connus d'Auvergne, avec un véritable travail de démarchage pour obtenir des autorisations d'accès, sur des sites souvent privés, permettant de découvrir de nouvelles facettes du patrimoine naturel du massif. « Les œuvres sont dans des endroits méconnus, qui ne sont pas les grands sites, les incontournables. On essaie de trouver des endroits cachés », détaille Justine Oulié. Avec un objectif de médiation, dans des sites ou l'on ne s'attend pas à découvrir de l'art. « L'idée c'est aussi d'amener l'art contemporain dans la nature, à un public qui ne vient pas pour découvrir de l'art à la base », complète Justine.

Une démarche culturelle mais aussi chargée de sens, car dans toutes les œuvres d'art doit se trouver un « message à caractère environnemental », mais sans « trop tomber dans le catastrophisme ». L'objectif du projet étant aussi d'alerter sur « la faune, la flore, les ressources naturelles et la fragilité du milieu », développe la responsable événementiel.

Artistes français et internationaux

Parmi les œuvres proposées cette année, Justine Oulié souligne l'œuvre de la team Fleur, un collectif d'architectes français, proposant de « découvrir une cascade qui se transforme en lave. Il y a aussi une arche fleurie au-dessus d'un pont gallo-romain ou encore un droséra géant, plante carnivore du massif de 4 mètres de haut, proposée par Lika Guillemot, plasticienne française, que vous pourrez découvrir sur la commune du Vernet-Sainte-Marguerite. » Au total, ce sont 10 œuvres d'art qui sont à découvrir jusqu'au 15 septembre.

Côté artiste, ils sont issus de toute la France, et même au-delà. Sur cette édition 2024, l'artiste Shilpa Joglekar, indienne, expose sur la commune de Valbeleix. « Et c'est la première fois en 18 ans que nous avons des artistes locaux, du Puy-de-Dôme » témoigne Justine Oulié. Pour découvrir ces créations, il faudra arpenter le massif du Sancy. Chaque site est accessible, avec des parkings aménagés. Puis une fois garé, « on peut découvrir l'œuvre à pied, avec des itinéraires relativement courts et accessibles à tous ». Il faudra tout de même prendre la voiture pour passer d'une œuvre à l'autre.

0 commentaires
Envoyer un commentaire