Clermont-Ferrand 23° C
mardi 28 juin

Joli mois de l'Europe : en mai, l'Union est au coeur des festivités clermontoises

17h45 - 17 mai 2022
Joli mois de l'Europe : en mai, l'Union est au coeur des festivités clermontoises
Jérôme Auslender, adjoint au maire de Clermont-Ferrand en charge de la Vie universitaire et étudiante et des affaires européennes, entouré des « Jeunes européens » (© Audrey Faure).

2022 marque la Présidence française au Conseil de l'UE. Jusqu'à la fin du mois, la ville de Clermont-Ferrand et ses alentours célèbrent l'Union Européenne. Expositions, débats et illuminations sont au programme du « Joli Mois de l'Europe ».

Clermont-Ferrand s'habille en bleu depuis le début du mois de mai. À l'occasion du « Joli Mois de l'Europe », la ville et ses partenaires proposent une multitude d'activités autour de l'Union Européenne et ses valeurs.

Cet événement est l'occasion de « donner davantage de visibilité à la candidature au titre de Capitale européenne de la culture et d'en faire un temps important pour tous les Clermontois et tous les Puydômois », explique Jérôme Auslender, adjoint au maire de Clermont-Ferrand en charge de la Vie universitaire et étudiante et des affaires européennes. « Les habitants peuvent rencontrer l'Europe sous différentes manifestations. »

DÉBATS CITOYENS

Jusqu'à la fin du mois, plusieurs animations sur la thématique européenne sont proposées. D'abord, des expositions : « Graines d'Européens », réalisée par des écoliers du département. Une exposition à la cour d'appel de Riom sur la dimension judiciaire de l'Europe et ses déclinaisons françaises, une autre exposition ludique à Riom : « L'Europe en 1 clin d'œil », ainsi qu'une attention particulière portée à la BD portugaise jusqu'au 27 mai, rue Saint-Genès.

L'artiste italien, Corrado Odifreddi, originaire de Cuneo, profitera également des Arts en Balade, du 20 au 22 mai, pour exposer ses œuvres.

La ville de Clermont-Ferrand reprendra le concept de La Nuit de l'image avec une édition spéciale Europe, le 21 mai.

Une sélection de sept courts-métrages européens sera diffusée toute la soirée au jardin Lecoq et des animations culturelles et ludiques animeront le parc de 14 heures à 19 heures.

« Trop souvent l'Europe est perçue comme étant une technostructure éloignée de la réalité citoyenne et politique de nos territoires. On veut impliquer les citoyens dans le débat européen ». annonce Jérôme Auslender.

Dans cette optique-là, deux débats sont ouverts au public le 20 mai. D'abord un dialogue citoyen sur la transition écologique dans le cadre du Sommet des sommets, qui permettra un échange avec des commissaires et députés européens. Et à 18 heures, à la faculté de droit, une rencontre avec l'euro-député Raphaël Glucksmann.

« À travers ces débats, ces rencontres, on peut véhiculer de l'information européenne. C'est comme ça qu'on fait comprendre les valeurs européennes, selon Eric Egli, président du Mouvement Européen Auvergne. Aujourd'hui, on voit que ces valeurs sont mises à mal par la guerre en Ukraine et que plus de 70 ans après la création de l'Europe, il faut encore se battre et être vigilant. »

RÉGIONALISATION

Pour célébrer le « Joli Mois de l'Europe », des animations ont été programmées sur l'ensemble du Puy-de-Dôme.

« Ce n'est pas uniquement une démarche clermontoise. Ce travail entre la ville, la métropole, le département permet d'avoir un programme d'une grande ouverture et de partager cet idéal européen », rapporte Jean-Paul Cuzin, conseiller départemental.

« Avant les journées, de l'Europe c'était très clermontois-clermontois. Aujourd'hui, il y a des choses qui se passent à Riom, à Issoire, à Ceyrat, bientôt à Beaumont » ajoute Eric Egli.

En effet, le « Joli Mois de l'Europe » inaugure, cette année, trois nouveaux kiosques d'information Europe à Issoire, Cournon-d'Auvergne et Ceyrat qui s'ajoutent aux quinze déjà implantés sur le territoire puydômois.

CAPITALE DE LA CULTURE 2028

Clermont-Ferrand déposera sa candidature au titre de Capitale européenne de la culture 2028, le 1er décembre prochain.

Le programme riche du « Joli Mois de l'Europe » viendra sans aucun doute appuyer ce dossier : « Les acteurs culturels et les acteurs politiques de tout bord se sont associés à cet événement, et au-delà de ça, à la candidature. C'est ça qui fait qu'on va gagner. On va gagner parce que nous pouvons proposer des choses qui sont différentes des autres villes explique Patrice Chazottes, directeur de l'association Clermont Massif central 2028. C'est une implication sur le long terme. On ne s'est pas réveillé seulement cette année pour la candidature. »

Des journées de l'Europe sont organisées depuis 1997 à Clermont-Ferrand.

Pendant tout le mois de mai, les passants peuvent admirer les illuminations de l'Opéra et de la place de Jaude en bleu, couleur de l'Europe.

Deux rames de tramway ont aussi été redessinées à l'image du « Joli Mois de l'Europe ».

Programme complet sur le site internet : http://europedirectclermont63.eu

0 commentaires
Envoyer un commentaire