Clermont-Ferrand 20° C
dimanche 24 octobre

Volley : les Panthères de Chamalières prêtes à rugir de nouveau

09h00 - 21 septembre 2021
Volley : les Panthères de Chamalières prêtes à rugir de nouveau
Cette saison, le groupe du VBCC aura un fort accent sud-américain.

Au Volley-Ball Club de Chamalières, si une grande partie du groupe de joueuses a changé, les ambitions demeurent les mêmes : « Rugir ensemble et entrer dans la légende. » Lundi 13 septembre, Mylène Toubani-Bardet, la présidente du VBCC a présenté l'effectif et les ambitions du club pour cette nouvelle saison.

« Nous voulons continuer à nous inscrire en première division. L'an dernier, nous avons réalisé notre plus belle saison avec douze victoires et une deuxième partie de folie. Nous désirons continuer à grandir avec un nouvel effectif. Il faut croire dans les Panthères. »

Dans un championnat homogène, le VBCC tentera de tirer son épingle du jeu. « Nous avons vécu une saison assez exceptionnelle même sans public rappelait l'entraîneur Atman Toubani. Cela n'occulte pas les bons moments passés en D2 mais chaque année nous devenons encore plus professionnels tout en conservant un noyau dur de quatre joueuses même avec un turn-over. Nous avons misé sur une colonne vertébrale sud américaine. On gagne du temps avec la même vision du jeu. »

Plaisir

Cette saison, le VBCC a connu l'arrivée de huit joueuses dont quatre Cubaines et deux Portoricaines. Car une dernière signature a été actée récemment avec la Portoricaine Paola Rojas, au poste de centrale (1,82 m).

« On va apprendre à se connaître, il faut se serrer les coudes jusqu'à janvier et après on espère performer. L'objectif c'est de me faire plaisir, je parle individuellement. L'an dernier cela a payé. On travaille dur, plus que les autres et on va récolter les fruits. Cela va être très serré, il y aura des surprises mais à la fin on verra les grosses équipes batailler en play-off. »

Les Panthères entameront le championnat par la réception de Venelles le 9 octobre. Des matches délocalisés sont prévus comme contre Béziers le 26 février à la Maison des Sports. Un autre match sera joué dans un endroit encore gardé secret... Délocalisés ou pas, les supporters des Panthères ont hâte de les retrouver.

0 commentaires
Envoyer un commentaire