Clermont-Ferrand 26° C
samedi 25 septembre

Air conditionné : les 4 pièges à éviter

14h53 - 09 septembre 2021
Air conditionné : les 4 pièges à éviter
Les logements doivent être adaptés de façon à maintenir le confortpour les occupants (©Lightfield Studios - stock.adobe.com)

Il existe différentes solutions pour installer l'air conditionné et maintenir une température acceptable dans votre logement pendant la canicule mais attention aux pièges !

Plusieurs solutions existent sur le marché pour bénéficier, chez vous, de l'air conditionné tellement apprécié en période de canicule. Parmi elles : la climatisation fixe, mono ou multi-split (une unité extérieure avec une ou plusieurs unités intérieures), le système DRV (débit de réfrigérant variable), la pompe à chaleur (PAC) air-air, le chiller (appareil à eau glacée) mais aussi la climatisation mobile ou portable avec les brasseurs d'air et, enfin, les ventilateurs de confort sur pied.

Emmanuelle Brière, chef de projet Profil Environnemental Produit pour Uniclima, témoigne d'ailleurs de l'importance de s'équiper en faisant les bons choix : « Dans le contexte actuel de dérèglement climatique et l'évolution de la météo en France, les pouvoirs publics ont revu la météo de référence et ont introduit des périodes caniculaires dans le cadre de la future réglementation environnementale qui s'appliquera aux bâtiments neufs à partir du 1er janvier 2022 (dite RE 2020). C'est la preuve incontestable que les logements doivent être adaptés de façon à maintenir le confort pour les occupants y compris pendant les périodes chaudes ou caniculaires qui sont amenées à être plus fréquentes ».

1. Avant d'acheter

Avant de choisir d'installer un équipement, limitez les apports de chaleur de l'extérieur avec des protections solaires (volets, stores...) et une meilleure isolation (des murs, de la toiture). En intérieur, limitez par exemple le branchement des équipements électriques. L'ouverture des fenêtres la nuit peut également contribuer à maintenir une température tolérable dans les logements lorsque cela est possible.

2. Comment choisir

Évitez de sélectionner un équipement peu performant et non-conforme aux réglementations européennes sur l'éco-conception. Beaucoup de produits sont disponibles sur le marché avec un étiquetage de consommation énergétique faible. Il est préférable de choisir un appareil d'une classe A ++ a minima avec un coefficient d'efficacité frigorifique énergétique (appelé SEER pour les splits ou EER pour les clims portables) le plus élevé possible.

3. Gare
au bruit

Ne choisissez pas un équipement dont le niveau sonore est élevé surtout s'il doit être utilisé dans des chambres. L'appareil doit proposer un confort silencieux et sans mouvement.

4. Faire appel à un
professionnel
qualifié

Ne faîtes pas appel à un professionnel non qualifié pour l'installation d'un système de climatisation de type split ou multi-split. Le professionnel qualifié dimensionnera et sélectionnera la solution la plus adaptée à vos besoins. N'hésitez pas à lui demander une attestation d'aptitude. Le recours à des entreprises qui disposent de la qualification RGE QUALIPAC est à privilégier (plus d'infos sur https://www.qualit-enr.org/qualifications/qualipac/).

Où trouver un
installateur agréé ?

Le code de l'environnement français prévoit que les installateurs de systèmes de climatisation contenant des fluides frigorigènes de type HFC doivent disposer d'une attestation de capacité. La liste des opérateurs agréés est disponible sur la base SYDEREP gérée par le ministère de la Transition écologique et l'ADEME. (https://www.syderep.ademe.fr/fr/commun/gf)

Mots clés : habitat, air conditionné,

0 commentaires
Envoyer un commentaire