Clermont-Ferrand 28° C
dimanche 13 juin

L'association Réflexe Brézet a tenu son assemblée générale

09h13 - 02 juin 2021
L'association Réflexe Brézet a tenu son assemblée générale
Emilie Baldissera et Virginie Gachon, les co-présidentes de l'association Réflexe Brézet.

Un an tout juste après leur élection à la tête de l'association Réflexe Brézet, Émilie Baldissera et Virginie Gachon ont présidé l'assemblée générale de ce club d'entreprises clermontois. Contexte sanitaire oblige, le rendez-vous avait lieu cette année en visio-conférence sur Teams depuis le Novotel de Clermont-Ferrand. L'occasion pour les co-présidentes de dresser le bilan de l'année écoulée et d'évoquer les projets de la structure pour 2021.

« En 2020, malgré les confinements, nous avons pu maintenir 4 rencontres sur 9 événements comme la visite d'entreprise, l'afterwork ou le don du sang. Hélas, nous avons dû renoncer à organiser la Journée de la forme, qui devait fêter ses dix ans au mois de juin. Sinon, nous avons pu lancer le 1er numéro de notre magazine Réflexe Mag, ainsi qu'un nouveau site Internet. Nous avons passé également une commande groupée de 162.000 masques FFP1, lesquels ont été répartis ensuite auprès de 29 entreprises de la zone », soulignent Émilie Baldissera et Virginie Gachon.

Évidemment, on imagine que les dirigeantes respectives de Dimotrans et Europacourses auraient préféré connaître un autre scénario pour leur baptême du feu à la tête de l'association, elles qui confessent au passage un « petit goût d'inachevé ». Qu'importe, toutes deux sont déjà tournées vers 2021. Outre des rencontres business et une opération don du sang, le club va s'atteler à son projet phare : la création d'une « carte avantages » pour les salariés des entreprises adhérentes.

Au moment où la crise sanitaire engendre des mutations, Réflexe Brézet espère plus que jamais « fédérer et être présent auprès de ses adhérents ».

Rappelons que le club rassemble aujourd'hui plus de 70 entreprises à jour de cotisation, lesquelles emploient 3.500 salariés, dans cette vaste zone de services qui regroupe quelque 500 entreprises pour 12.000 salariés. L'objectif consistera aussi à attirer de nouveaux adhérents, au moment où Clermont Auvergne Métropole a présenté ses orientations stratégiques urbaines de requalification de la zone d'activité du Brézet.

0 commentaires
Envoyer un commentaire