Clermont-Ferrand 27° C
mardi 14 juillet

Ahmet Schaefer :« Nous nous sommes fait accepter ici »

14h02 - 13 mars 2020
Ahmet Schaefer :« Nous nous sommes fait accepter ici »
Ahmet Schaefer, le président du Clermont Foot 63, ici avec François Ligny, directeur général du club, et Ingo Winter, en charge du recrutement, après la rencontre face au FC Sochaux.

Après une année passée à la tête du Clermont Foot 63, quel bilan faites-vous ?

On peut dresser plusieurs bilans. Au niveau de notre acceptation dans le paysage clermontois, ce bilan est positif. Nous nous sommes fait accepter ici. Nous avons découvert la ville, la région et son environnement. Pour la partie sportive, les résultats sont là. Nous avons effectué beaucoup de changements au début de la saison avec le départ de 13 joueurs et l'arrivée de 11 nouveaux éléments. Grâce au travail de Pascal Gastien et de son staff, nous avons pu faire naître cette alchimie et cette solidarité à l'intérieur du vestiaire. Enfin, en ce qui concerne la partie commerciale, nous avons augmenté les ventes sur le merchandising, la buvette, etc. et nous avons changé les prestations pour les partenaires. Globalement, ce bilan est donc plutôt positif.

D'un point de vue sportif, comment voyez-vous la suite de la saison alors ?  (Interview réalisée avant l'annonce des mesures prises par le Gouvernement et la Ligue de football). 

Il y a un an, nous avions dit que l'on aimerait jouer les plays-offs régulièrement et que l'on viserait une montée entre trois et cinq ans. Si nous jouons les plays-offs dès cette année, l'objectif sera déjà atteint. C'est donc très positif. Le petit bonus serait de viser plus haut. Mais le championnat est énormément serré, ce sera le cas jusqu'à la fin de la saison.

Quel pourcentage de chance vous donnez-vous de monter en Ligue 1 dès cette saison ?

(Avec un large sourire...) C'est très difficile de le dire car nous allons encore recevoir Ajaccio à la maison et les autres équipes de tête vont jouer entre elles. Cela dépendra aussi des résultats des autres matchs. Mais nous restons optimistes, bien sûr.

Si vous arriviez à monter dès votre première année à la tête du club, ce serait un beau cadeau pour vous n'est-ce-pas ?

(Toujours avec le sourire). Ce serait franchement incroyable !

0 commentaires
Envoyer un commentaire