Clermont-Ferrand 16° C
jeudi 13 mai

Promoteur ou constructeur, le match de la construction

21h57 - 10 juin 2018
Promoteur ou constructeur, le match de la construction
Young couple holding their new, dream home in hands - © Young couple holding their new, dream home in hands

Plutôt que d'opter pour une maison ancienne vous avez choisi de faire construire. Pavillonneur ou programme clé main avec un promoteur, deux options s'offrent à vous. On vous aide à les départager. Faire construire sa maison présente différents avantages : matériaux modernes et performants, faible consommation énergétique, habitation à son image… Pour autant, la démarche varie du tout au tout en fonction du professionnel que vous choisissez pour conduire ce projet.

L'offre clé en main

Acheter son futur logement dans le cadre d'un programme immobilier a quelque chose de rassurant. Et pour cause puisque c'est ici le promoteur qui constitue l'interlocuteur unique du futur propriétaire et lui propose une acquisition clé en main. En coulisses, ce professionnel s'est en effet déjà chargé de trouver le terrain, de la faisabilité de la construction, de son élaboration et de son financement. Tout au long de l'édification, c'est également lui qui choisit et chapeaute les différents intervenants (architecte, géomètre, constructeur…) et confie le suivi et la réception des travaux à un maître d'œuvre. En parallèle, le promoteur cible la clientèle susceptible d'être intéressée par cette acquisition et prodigue conseils et accompagnement aux acheteurs jusqu'à la livraison du logement. On l'aura compris, le principal avantage de cette formule est que le propriétaire n'a rien à gérer, le promoteur s'occupe de toutes les démarches administratives et juridiques ainsi que du suivi de la construction. Revers de la médaille : il faut trouver un programme immobilier situé dans la zone désirée et accepter que son habitation soit standardisée, sans possibilité ou presque d'en personnaliser les plans.

Une liberté de choix

Aucun projet d'immeuble ou de lotissement ne trouve grâce à vos yeux ? Mieux vaut dans ce cas faire appel à un constructeur de maisons individuelles, appelé aussi pavillonneur. S'il ne propose pas de sur-mesure, à la différence d'un architecte, ce professionnel pourra tout de même vous présenter un catalogue de modèles d'habitations suffisamment variées pour que vous puissiez y trouver un style et une architecture à votre goût, le tout entrant dans votre budget. Cerise sur le gâteau : malgré une certaine standardisation, plusieurs adaptations sont souvent possibles pour ajouter ou retirer une pièce, prévoir que la cuisine soit ouverte ou non, déplacer la cheminée, etc. Une fois le choix arrêté, ce maître d'œuvre se chargera du projet de construction et des démarches administratives qui vont avec, telles que l'obtention du permis de construire. En revanche, à l'inverse du promoteur, le constructeur ne gère pas l'achat du terrain. C'est donc à vous de le trouver, si vous n'en avez pas déjà, et de payer en direct tous les frais afférents à son aménagement. Côté tarif, on peut trouver des modèles de maison à partir de 1 000 €/m2 (hors terrain et frais annexes). Bien entendu, plus vous ajouterez d'options de personnalisation, plus les prix grimperont.

Critères de choix

Il est essentiel de s'assurer de l'ancienneté, de la solidité et de la réputation de l'entreprise, sans oublier de consulter les avis clients et retours d'expérience. Promoteur comme constructeur doivent aussi souscrire des garanties légales pour protéger l'acheteur (garantie de parfait achèvement, garantie décennale, etc.). Une adhésion à la Fédération des promoteurs immobiliers ou à l'Union nationale des constructeurs de maisons individuelles peut être un gage de sérieux. Ceci étant dit, c'est le contrat qu'il faut surtout éplucher. Vérifiez le descriptif du logement, les modalités de paiement, les garanties et délais indiqués dans la convention de réservation signée avec le promoteur. Côté constructeur, assurez-vous de ce que comprend le prix, ainsi que du détail des travaux réalisés et des matériaux.

0 commentaires
Envoyer un commentaire